Contribuer à la transition énergétique grâce à la mobilisation d’un précédent urbain : le modèle des garden cities, son évolution à travers le XXe siècle et son potentiel prospectif à travers l’enseignement en école d’Architecture

Résumé : La transition énergétique doit être pensée de manière globale, en prenant en compte l’ensemble des facteurs environnementaux, mais aussi économiques et sociaux. En tant qu’architectes et urbanistes, nous nous intéressons à sa dimension spatiale, et à la manière dont cette transition constitue, avec le changement climatique et la limite des ressources (dans un monde fini), un véritable changement de paradigme qui appelle des transformations dans la manière dont le projet architectural et urbain est produit et enseigné. Pour cela, nous proposons d’évoquer la manière dont notre équipe s’est saisie d’un précédent majeur de l’histoire de l’urbanisme : le modèle des garden cities. A travers la théorie originale imaginée par Howard à la fin du 19ème siècle, et en mobilisant différents projets comme les premières réalisations (Letchworth, Hampstead, Welwyn,) et les expérimentations développées dans la new town de Milton Keynes, nous exposerons comment nous abordons la dimension urbaine de la transition énergétique. Nous évoquerons notamment les leviers d’action du domaine de l’urbanisme et de l’architecture, mais aussi l’importance des interactions entre les différents acteurs publics et privés, ainsi que le lien entre le développement de ces projets et leur territoire. En continuité de projets de recherche réalisés par l’unité de recherche AE&CC (Coste et al., 2015), cette communication propose également d’explorer le lien que nous établissons entre recherche et pédagogie à l’école d’architecture de Grenoble en explicitant le processus de « recherche par le projet » développé avec les projets de fin d’études des étudiants du Master 2 de la thématique Cultures Constructives. En réinterrogeant ainsi le modèle des garden cities, nous proposons une démarche à la fois historique et prospective, en faisant l’hypothèse que certaines caractéristiques de modèles multidimensionnels développés par le passé sont aussi pertinentes aujourd’hui pour faire face aux enjeux contemporains.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01919679
Contributor : Nicolas Vernet <>
Submitted on : Monday, November 12, 2018 - 4:19:42 PM
Last modification on : Friday, November 23, 2018 - 2:39:32 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01919679, version 1

Collections

Relations

Citation

Nicolas Vernet, Nicolas Dubus, Malaury Forget. Contribuer à la transition énergétique grâce à la mobilisation d’un précédent urbain : le modèle des garden cities, son évolution à travers le XXe siècle et son potentiel prospectif à travers l’enseignement en école d’Architecture. Amélie Artis. Coopération, gouvernance, territoires et transition énergétique, Campus Ouvert; L'Harmattan, 2017, 979-10-90293-39-7. ⟨https://editionscampusouvert.wordpress.com/2017/12/07/cooperation-gouvernance-territoires-et-transition-energetique/⟩. ⟨halshs-01919679⟩

Share

Metrics

Record views

29