Le décrochage scolaire : une expérience genrée

Résumé : Filles et garçons en décrochage ont-ils connu des parcours scolaires similaires et avancent-ils les mêmes motifs d’interruption de leurs études ? Dans quelles situations se trouvent-ils (elles) quelques mois après leur décrochage ? S'appuyant sur une enquête réalisée auprès de 2945 jeunes en situation de décrochage, les analyses multivariées révèlent que les filles, qui représentent 42% de l’échantillon, ont vécu leur scolarité dans un environnement social plus précaire. Si leur performance scolaire antérieure diffère peu de celle des garçons, elles manifestent, tout au long de leur scolarité, un engagement plus soutenu dans leurs études et considèrent que leur décrochage résulte davantage de problèmes personnels, d’une peur de l’échec, de difficultés à répondre aux exigences scolaires et d’une orientation subie. Les garçons attribuent plus fréquemment leur rupture au souhait de gagner de l’argent et d’exercer une activité professionnelle. Ce plus fort rejet de l’école conduit les garçons à s’inscrire davantage dans un parcours d’insertion professionnelle alors que les filles vont plus fréquemment raccrocher en formation.
Mots-clés : décrochage scolaire
Type de document :
Communication dans un congrès
Colloque international Territoires et Décrochages scolaires, May 2018, Nantes, France
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01894749
Contributeur : Christophe Michaut <>
Soumis le : vendredi 12 octobre 2018 - 18:02:37
Dernière modification le : mardi 16 octobre 2018 - 15:18:03

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01894749, version 1

Collections

Citation

Pierre-Yves Bernard, Christophe Michaut. Le décrochage scolaire : une expérience genrée. Colloque international Territoires et Décrochages scolaires, May 2018, Nantes, France. 〈halshs-01894749〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

50