Sarah Kay, Animal Skins and the Reading Self in Medieval Latin and French Bestiaries

Résumé : Compte rendu de lecture de l'ouvrage de Sarah Kay, Animal Skins and the Reading Self in Medieval Latin and French Bestiaries. Sarah Kay, professeure de littérature française à l’université de New York, propose, dans ce court et dense ouvrage, une étude originale sur les bestiaires médiévaux. Si S. Kay a déjà publié de nombreux articles sur les bestiaires latins et romans, elle propose ici un essai ambitieux qui aborde différentes thématiques : la philologie (histoire des différentes familles issues du Physiologus), la codicologie (les bestiaires dans leur matérialité manuscrite, notamment celui de l’espace de la page, faite de parchemin), la psychologie (projection du « moi » du lecteur dans la matérialité de la lecture), l’analyse littéraire (étude de chapitres relatifs à de nombreux animaux, notamment concernant le rapport à la peau) et la philosophie (réflexions sur la césure homme-animal). Il s’agit d’analyser comment les bestiaires ont été reçus et appréhendés par leurs lecteurs, et comment ils ont pu influencer la perception de la relation homme-animal.
Keywords : bestiaries
Document type :
Other publications (2)
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01891591
Contributor : Thierry Buquet <>
Submitted on : Thursday, October 11, 2018 - 9:54:33 AM
Last modification on : Friday, May 24, 2019 - 9:46:01 AM
Long-term archiving on : Saturday, January 12, 2019 - 12:38:20 PM

File

buquet_kay_ccm_243_304-307-1.p...
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01891591, version 1

Collections

Citation

Thierry Buquet. Sarah Kay, Animal Skins and the Reading Self in Medieval Latin and French Bestiaries. 2018, pp.304-307. ⟨halshs-01891591⟩

Share

Metrics

Record views

72

Files downloads

39