De l'ancienneté de Hariharālaya. Une inscription préangkorienne opportune à Bakong

Résumé : Cet article présente deux fragments provenant probablement d'une même inscription préangkorienne, récemment découverts à Bakong, temple central de l'ancienne capitale de Hariharālaya au sud-est d'Angkor. Plusieurs vestiges rattachés à la période préangkorienne avaient déjà été signalés et étudiés dans cette région mais ces deux blocs inscrits revêtent une importance toute particulière puisque des critères paléographiques suggèrent qu'il s'agit d'une, sinon de la plus ancienne inscription de la région d'Angkor. Au-delà de la valeur lexicale de son texte, l'inscription présente l'intérêt majeur de confirmer opportunément que la région était occupée à haute époque – ce que les recherches archéologiques menées depuis les dix dernières années à Roluos ont récemment souligné, tout en renouvelant la complexité chronologique et spatiale de nombreuses installations. Elle illustre aussi la difficulté de retrouver trace des premières installations brahmaniques dans la région angkorienne, celles-ci ayant été largement détruites lors des importants aménagements ultérieurs.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [44 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01889980
Contributor : Efeo Ecole Française d'Extrême-Orient <>
Submitted on : Monday, October 8, 2018 - 11:32:15 AM
Last modification on : Monday, October 21, 2019 - 3:46:04 PM

File

deposebefeo_0336-1519_2014_num...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

EFEO | PSL

Citation

Christophe Pottier, Dominique Soutif. De l'ancienneté de Hariharālaya. Une inscription préangkorienne opportune à Bakong. Bulletin de l'Ecole française d'Extrême-Orient, EFEO, 2014, 100 (1), pp.147-166. ⟨10.3406/befeo.2014.6171⟩. ⟨halshs-01889980⟩

Share

Metrics

Record views

40

Files downloads

120