L'apport des nouvelles technologies de géolocalisation dans l'observation, la représentation et l'analyse des pratiques et comportements de mobilité L'exemple de la marche à Grenoble

Abstract : La marche est un mode de déplacement universel qui a de nombreux atouts. Elle est considérée comme une piste sérieuse en termes de santé publique et de mobilité durable. La pratique d’une activité physique régulière comme la marche permet de minimiser les risques de maladies liées à l’obésité comme les accidents cardiovasculaires, le diabète et certains cancers (Demers, 2008 ; Harnack et al, 2006 ; Bassuk et al, 2003 ; OMS, 2010 ; Cavill et al, 2003 ; Morris et al, 1997). Elle apparaît également comme une réponse adaptée à nos déplacements quotidiens et joue un rôle non négligeable dans la réduction de la congestion et la pollution de l’air (Cubukcu et al, 2013, Guers et al, 2003 ; Litman, 1999). Pourtant, la marche n’est pas prise en compte par les enquêtes relatives aux mobilités quotidiennes et ne bénéficie pas d’investissements spécifiques. En Algérie, de nombreuses villes sont confrontées à des problèmes de congestion quotidienne avec des conséquences sociales, économiques, environnementales et sanitaires importantes (Oucher, 2010 ; Kerbachi et al, 2006). L’évolution des modes de vie et l’augmentation de la demande en mobilité dans les villes ont conduit les autorités algériennes à développer l’offre en transports urbains publics (Métro d’Alger, projets de tramway, transport par câble, etc.). Ces approches sont nécessaires mais insuffisantes, elles doivent pouvoir s’appuyer sur une connaissance fine des nouveaux comportements de mobilité de la population (Gwiazdzinski, 2002, 2013). Pour ce faire, les pouvoirs publics doivent disposer d’outils permettent de recueillir des informations sur les pratiques et les comportements de mobilité des individus. En Algérie, le déficit d’information et le manque de données sur la mobilité urbaine ne permettent pas de dresser un diagnostic de la situation actuelle, de ses évolutions et limitent les possibilités d’imaginer des solutions adaptées. Bien que la marche reste très répondue dans les villes algériennes (Boubakour, 2004), rares sont les études qui lui sont consacrée en Algérie. En ce sens, nous souhaitons présenter les résultats d’une recherche focalisée sur la connaissance des comportements et pratiques de mobilité quotidienne par l’utilisation des nouvelles technologies de géolocalisation (GPS). Notre protocole expérimental d’observation et d’analyse des pratiques de marche à pied sur l’agglomération de Grenoble pourrait être déployé dans une ville algérienne.
Complete list of metadatas

Cited literature [9 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01881456
Contributor : Sami Ramzi Chibane <>
Submitted on : Wednesday, October 10, 2018 - 3:37:41 PM
Last modification on : Thursday, October 18, 2018 - 1:04:26 AM
Long-term archiving on : Friday, January 11, 2019 - 12:16:57 PM

File

CHIBANE Sami Ramzi-Luc GWIAZDZ...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01881456, version 1

Collections

Citation

Sami Ramzi Chibane, Luc Gwiazdzinski. L'apport des nouvelles technologies de géolocalisation dans l'observation, la représentation et l'analyse des pratiques et comportements de mobilité L'exemple de la marche à Grenoble. Problématiques du transport urbain et de la mobilité urbaine durable en Algérie : les défis et les solutions, Oct 2014, Batna, Algérie. ⟨halshs-01881456⟩

Share

Metrics

Record views

61

Files downloads

78