La constitution dialogique de la subjectivité. La relecture par Tugendhat de l’interactionnisme américain

Résumé : La théorie de la justice procédurale rawlsienne est actuellement soumise à la critique d’un courant de la philosophie pratique nommé « théorie de la reconnaissance ». Celui-ci souligne l’antériorité ontologique du rapport à l’autre pour qu’émergent la conscience de soi. Il recoupe ainsi les analyses sur le développement de la conscience de soi qu’Ernst Tugendhat élabore à partir des enseignements transmis par une branche de la psychologie sociale, l’interactionnisme symbolique. Le présent article reprend les étapes conceptuelles suivies par Tugendhat pour mettre en évidence l’importance de l’inscription individuelle dans un espace dialogique qui, seul, permettra l’acquisition d’un langage signifiant, de la capacité à répondre de soi et des normes du juste et du bien.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01873581
Contributor : Gaelle Demelemestre <>
Submitted on : Thursday, September 13, 2018 - 2:14:40 PM
Last modification on : Wednesday, September 25, 2019 - 1:30:59 PM

Licence


Copyright

Identifiers

Citation

Gaëlle Demelemestre. La constitution dialogique de la subjectivité. La relecture par Tugendhat de l’interactionnisme américain. Cahiers philosophiques, Réseau Canopé 2013, pp.75-91. ⟨10.3917/caph.135.0075⟩. ⟨halshs-01873581⟩

Share

Metrics

Record views

42