Redresser la ville de Nice : les enjeux d’une succession politique au milieu des années 1990

Résumé : Cet article s’intéresse à une situation de succession politique apparue à Nice dans les années 1990 à la suite de la fuite de Jacques Médecin et l’arrivée au pouvoir de Jacques Peyrat. Alors que les travaux privilégient traditionnellement les périodes de stabilité dans l’analyse de la gouvernance urbaine, l’étude de ce cas permet de réfléchir sur les conditions et modalités d’un changement politique. Elle croise les logiques de compétition politique et d’action publique pour éclairer la difficulté à construire un nouvel ordre politique. Elle offre l’opportunité de remettre sur le métier les enjeux de leadership et de révéler les logiques diffuses du pouvoir urbain contemporain.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01860603
Contributeur : Doc Triangle <>
Soumis le : jeudi 25 octobre 2018 - 11:29:08
Dernière modification le : mardi 6 novembre 2018 - 13:59:09

Fichier

metropoles-5590.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01860603, version 1

Citation

Stéphane Cadiou. Redresser la ville de Nice : les enjeux d’une succession politique au milieu des années 1990. Métropoles, ENTPE, 2018, 〈http://journals.openedition.org/metropoles/5590〉. 〈halshs-01860603〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

3