Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Les paradoxes de « l'anamnèseur » corporel : la relation interpersonnelle de « soin » basée sur le toucher

Résumé : Les praticiens du corps ont une pensée réflexive de la relation intercorporelle qu'ils construisent avec la personne qu'ils accompagnent dans un processus de soin ou d'éducation somatique. Notre intention est de nous mettre en situation de saisir cette connaissance incarnée en partant de principes théoriques partagés par certains chercheurs en sciences de l'information et de communication et en philosophie qui s'appuie sur la pensée présocratique. Ces chercheurs appréhendent la question du rapport entre le somatique et le symbolique, médiée par des mouvements qui génèrent du sens et construisent un monde commun éphémère et situé. D'un point de vue théorique, notre propos vise à poursuivre notre travail de compréhension du rôle de l'intercorporéité dans la construction de l'intersubjectivité (Martin-Juchat, 2008) et à qualifier le processus sémiotique en jeu autour du concept de « signe-trace » (Galinon-Melenec, 2011) de « corps pensant » et « communicant ».
Complete list of metadata

Cited literature [32 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01846439
Contributor : Fabienne Martin-Juchat <>
Submitted on : Sunday, July 22, 2018 - 8:18:06 AM
Last modification on : Tuesday, May 11, 2021 - 11:37:29 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, October 23, 2018 - 12:30:04 PM

File

TOME 4.FMJVF.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01846439, version 1

Collections

Citation

Fabienne Martin-Juchat. Les paradoxes de « l'anamnèseur » corporel : la relation interpersonnelle de « soin » basée sur le toucher. Béatrice Galinon-Mélénec. l'homme-trace. Des traces du corps au corps trace, quatrième tome (4), CNRS, pp.199-218, 2017, L'homme-trace. ⟨halshs-01846439⟩

Share

Metrics

Record views

172

Files downloads

198