Fontevraud en Castille : Communauté de deux sexes ou assemblée de femmes ?

Résumé : Peut-on imaginer une supériorité des femmes sur les hommes au Moyen Âge ? Le 10 mai 1125, le vieux monastère castillan de Vega fut donné par la reine Urraque à l’abbaye de Fontevraud en la personne de la comtesse Agnès. L’abbaye française était alors double car elle rassemblait, sur un même espace, deux communautés : l’une masculine et l’autre féminine. De manière originale, la règle locale fixait la domination des femmes sur les hommes comme l’atteste le rôle directeur de l’abbesse sur le monastère. Concrètement, la communauté masculine, soumise, était au service des moniales. Parmi les raisons avancées de la suprématie féminine fontevriste, l’humilité caractéristique des clercs médiévaux semble la plus convaincante. En effet, dans cette enceinte, l’humilité des moines fut transformée en humiliation dans un but rédempteur. Au sein de l’abbaye, la soumission fut conçue dans l’optique du salut spirituel en prenant le pari que les femmes pourraient servir au rachat des hommes grâce à la proximité potentiellement peccamineuse des premières avec les seconds. En quelque sorte, cette épreuve tentatrice supplémentaire pour les hommes était, pour eux, le gage d’une vie éternelle s’ils parvenaient à la dépasser. Au moment de la donation, le prieuré de Vega adopta les statuts de Fontevraud et changea d’invocation, dorénavant pour la sainte Vierge. Comme en France, le prieuré hispanique bénéficia au cours des siècles suivants d’une puissante protection royale. L’un des plus généreux rois fut Ferdinand II de León durant les années où l’une de ses tantes – Mafalda – occupa la charge de prieure de la communauté. Alphonse VIII fut lui aussi très prodigue car son épouse Leonor n’était autre que la fille d’Henri II Plantagenêt et d’Aliénor d’Aquitaine, grands protecteurs de Fontevraud. La donation de Vega à Fontevraud doit être sans doute liée au passé «féminin » du monastère. Au XIe siècle, celui-ci faisait en effet partie de l’infantaticum, un ensemble de possessions organisé autour de monastères ayant à leur tête les infantes puînées léonaises célibataires.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01845327
Contributor : Vanessa Ernst-Maillet <>
Submitted on : Thursday, October 11, 2018 - 11:07:39 AM
Last modification on : Tuesday, October 16, 2018 - 4:22:30 PM
Long-term archiving on : Saturday, January 12, 2019 - 1:01:15 PM

File

Actu 121 Charles Garcia.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01845327, version 1

Collections

Citation

Charles Garcia. Fontevraud en Castille : Communauté de deux sexes ou assemblée de femmes ?. l'actualité Nouvelle-Aquitaine, Espace Mendès France, 2018, Communautés d'existence, pp.40. ⟨halshs-01845327⟩

Share

Metrics

Record views

42

Files downloads

20