Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

L’autonymie en classe de lecture

Abstract : Le métalangage est essentiel à l’enseignement-apprentissage du langage et de la langue. Cet article questionne le fait autonymique dans un contexte d’apprentissage de la lecture. Il envisage les manifestations de l’autonymie dans le discours de plusieurs professeurs de cours préparatoire. Pour faire découvrir l’écrit à leurs jeunes élèves, ils abordent les signes selon deux ancrages, comme forme écrites et comme formes orales. Ces enseignants composent au fil de leur discours, une leçon de lecture caractérisée par un travail réflexif sur le signe dans toutes ses dimensions : traces matérielles du signe à l’écrit comme à l’oral ; explicitation du sens dans l’espace du texte ; ouverture sur le sens en langue, signification et renvoi à l’univers référentiel.
Complete list of metadatas

Cited literature [7 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01833544
Contributor : Corinne Gomila <>
Submitted on : Monday, July 9, 2018 - 5:18:42 PM
Last modification on : Wednesday, October 7, 2020 - 10:04:08 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, October 2, 2018 - 7:19:02 AM

File

L’autonymie en classe de lec...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01833544, version 1

Collections

Citation

Corinne Gomila. L’autonymie en classe de lecture . Jacqueline Authier-Revuz, Marianne Doury, Sandrine Reboul-Touré. Parler des mots. Le fait autonymique en discours, Presses Sorbonne Nouvelle, pp. 123-135, 2003. ⟨halshs-01833544⟩

Share

Metrics

Record views

30

Files downloads

164