« Droit naturel, intolérance et tolérance à l’égard des huguenots au XVIIIe siècle »

Résumé : Pour les huguenots, le XVIIIe siècle se caractérise par la volonté de retrouver un statut qui leur permette d’exister légalement dans le royaume de France. Cette quête pour la tolérance religieuse et civile reste profondément liée à une question de droits à acquérir ou à retrouver, droits qui doivent se matérialiser par une refonte législative. Toutefois, elle repose conceptuellement sur des questions qui relèvent du droit naturel. L’article s’interroge donc sur la place du courant jusnaturaliste dans l’argumentaire protestant autour de la tolérance à laquelle les huguenots aspirent. Pour cela, un point de définition et de contextualisation du droit naturel au XVIIIe siècle sera posé et permettra, ensuite, de comprendre son usage dans les écrits de défense de la cause protestante. De fait, si le droit naturel a été mobilisé pour demander la tolérance pour les huguenots, il a aussi permis de la dépasser au regard des dessins ultimes des droits naturels durant la Révolution française.
Type de document :
Article dans une revue
Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest, 2018, vol. 125-1 ( ), p. 71-82
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01831347
Contributeur : Céline Borello <>
Soumis le : jeudi 5 juillet 2018 - 18:30:14
Dernière modification le : mercredi 11 juillet 2018 - 01:26:46

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01831347, version 1

Collections

Citation

Céline Borello. « Droit naturel, intolérance et tolérance à l’égard des huguenots au XVIIIe siècle ». Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest, 2018, vol. 125-1 ( ), p. 71-82. 〈halshs-01831347〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

76