Skip to Main content Skip to Navigation

Des sociétés rurales européennes aux cueilleurs professionnels des plantes sauvages : visions et pratiques de la nature

Abstract : L'article s'attache à montrer que la la catégorie de "ontologie naturaliste", introduite par Philippe Descola, n'est pas toujours pertinente pour qualifier les conceptions européennes des rapports des humains à la "nature". Elle ne permet pas de rendre compte, ainsi, de formes de pensée relevant des savoirs "populaires" dans les sociétés rurales ni de la manière dont les cueilleurs de plantes sauvages disent et pensent leur rapport à ces plantes.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01826954
Contributor : Marlène Albert-Llorca <>
Submitted on : Saturday, June 30, 2018 - 5:09:07 PM
Last modification on : Friday, March 22, 2019 - 11:14:19 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01826954, version 1

Collections

Citation

Marlène Albert-Llorca, Raphaële Garreta. Des sociétés rurales européennes aux cueilleurs professionnels des plantes sauvages : visions et pratiques de la nature. Aurélie Javelle. Les relations homme-nature dans la transition agroécologique, L'Harmattan, pp.107-123, 2016. ⟨halshs-01826954⟩

Share

Metrics

Record views

62