Les entreprises chimiques moyennes de la région lyonnaise : quel avenir hors des grands groupes ?

Résumé : À côté des grandes usines de la chimie lyonnaise qui appartiennent dès l’entre-deux-guerres à des groupes nationaux aux sièges parisiens, voire étrangers, il existe aussi dans la branche un certain nombre d’entreprises locales indépendantes, souvent anciennes, aux activités plus spécialisées. Toutes restent plus ou moins sous le contrôle des familles fondatrices, avec une adoption tardive du statut de société anonyme et un capital plutôt fermé. Mais, à partir des années 1960, la plupart de celles qui échappent à la fermeture intègrent des grands groupes.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Emptoz, Gérard ; Fauque, Danièle ; Breysse, Jacques Entre reconstruction et mutations, les industries de la chimie entre les deux guerres, EDP Sciences, pp.167-194, 2018, 978-2-7598-2239-3
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01801998
Contributeur : Hervé Joly <>
Soumis le : lundi 28 mai 2018 - 21:18:30
Dernière modification le : mercredi 19 septembre 2018 - 09:59:11

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01801998, version 1

Citation

Hervé Joly. Les entreprises chimiques moyennes de la région lyonnaise : quel avenir hors des grands groupes ?. Emptoz, Gérard ; Fauque, Danièle ; Breysse, Jacques Entre reconstruction et mutations, les industries de la chimie entre les deux guerres, EDP Sciences, pp.167-194, 2018, 978-2-7598-2239-3. 〈halshs-01801998〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

26