Le financement des entreprises industrielles par leurs actionnaires : étude empirique d’un corpus de sociétés lyonnaises (1921-1953)

Résumé : Qu’apportent les actionnaires au financement d’une entreprise ? Quel ratio s’établit entre les dividendes versés et les souscriptions d’actions en numéraires ? Que change le fait qu’une entreprise fasse appel au public, que ses actions soient cotées en bourse ? Une étude systématique des déclarations de souscription des sociétés par actions exploitant 150 entreprises industrielles ayant eu leur siège dans l’arrondissement de Lyon dans la période 1921-1953 apportent des réponses inédites. Les résultats présentent un fort caractère conjoncturel : ce n’est que dans les périodes de prospérité que les émissions publiques sont possibles, et peuvent alors, comme dans les années 1920, contribuer à la croissance spectaculaire de certaines entreprises. L’introduction en bourse qui suit sert souvent moins à apporter de nouveaux capitaux qu’à rendre le capital plus liquide pour les nouveaux actionnaires.
Type de document :
Article dans une revue
Revue d'économie industrielle , Éd. techniques et économiques ; De Boeck Université, 2017, pp.85-106. 〈10.4000/rei.6656〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01801990
Contributeur : Hervé Joly <>
Soumis le : lundi 28 mai 2018 - 20:55:00
Dernière modification le : vendredi 1 juin 2018 - 09:24:46

Identifiants

Citation

Hervé Joly. Le financement des entreprises industrielles par leurs actionnaires : étude empirique d’un corpus de sociétés lyonnaises (1921-1953). Revue d'économie industrielle , Éd. techniques et économiques ; De Boeck Université, 2017, pp.85-106. 〈10.4000/rei.6656〉. 〈halshs-01801990〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

33