Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Generisch, unpersönlich, indefinit?: Die Pronomina man, on, one und generisches you im politischen Diskurs

Résumé : « Mais qui est on ? » – c’est ainsi que commence la contribution de Viollet (1988 : 67) sur la référence du pronom français on. Malgré des caractéristiques spécifiques à la langue, ses « équivalents » en allemand (man) et en anglais (one) ont une position particulière similaire dans le système énonciatif et pronominal (Zifonun 2000 : 232), ce qui explique en partie pourquoi ces pronoms n’ont pas encore été suffisamment étudiés dans une perspective pragmatique et discursive. Le potentiel référentiel de ces pronoms, qui peuvent être décrits par toute une série de caractéristiques les opposant aux pronoms personnels (générique, non spécifique, indéfini, impersonnel, etc.), les rend intéressants dans le discours politique, car le référent ainsi visé demeure en apparence vague ou non identifiable. C’est précisément cette instabilité référentielle qui fait l’objet de cet article. L’analyse empirique se fonde sur un corpus de débats parlementaires en Allemagne, en Grande-Bretagne et en France. En comparant systématiquement l’utilisation des pronoms man en allemand, on en français, one et you générique en anglais, il est possible de mettre en évidence les fonctions communes des pronoms au-delà des frontières nationales ainsi que les différences liées au système linguistique ou à la culture institutionnelle et politique. Adoptant le point de vue d’une linguistique contrastive, l’article commence par présenter les aspects morphosyntaxiques et sémantiques des pronoms man, on, one et you générique. Par la suite, la construction de la référence à la personne dans les débats parlementaires est discutée, dans la mesure où le genre des débats parlementaires détermine les référents potentiels des pronoms. Les résultats quantitatifs de l’analyse sur corpus sont présentés. Les données sont ensuite examinées d’un point de vue qualitatif. Une typologie des fonctions référentielles possibles de ces pronoms fournit la base de l’investigation qualitative de trois valeurs principales des pronoms dans le discours politique : la référence personnelle générale (parfois qualifiée de ‘générique’), la référence autoréférentielle à valeur d’expérience et la référence à autrui. Rétrospectivement, les aspects de généricité, non spécificité, non-définitude et dépersonnalisation sont réévalués à l’aune du corpus spécialisé de débats parlementaires étudié : dans quelle mesure man, on, one et you générique sont-ils vraiment génériques, impersonnels, indéfinis ?
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

Cited literature [28 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01799448
Contributor : Naomi Truan <>
Submitted on : Thursday, May 24, 2018 - 5:23:44 PM
Last modification on : Tuesday, March 10, 2020 - 4:58:03 PM
Document(s) archivé(s) le : Saturday, August 25, 2018 - 3:06:43 PM

File

Truan 2018, Generisch, unperso...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Citation

Naomi Truan. Generisch, unpersönlich, indefinit?: Die Pronomina man, on, one und generisches you im politischen Diskurs. Mouton de Gruyter. Diskursive Verfestigungen. Schnittstellen zwischen Morphosyntax, Phraseologie und Pragmatik im Deutschen und im Sprachvergleich, 2018, Konvergenz & Divergenz, 978-3-11-058529-2. ⟨10.1515/9783110585292-022⟩. ⟨halshs-01799448⟩

Share

Metrics

Record views

145

Files downloads

189