Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

L’évolution de l’enseignement professionnel : Des segmentations éducatives et sociales renouvelées ?

Résumé : Sous la pression combinée d’un chômage des jeunes structurellement élevé et d’une demande sociale de démocratisation de l’éducation, les politiques françaises ont développé depuis trente ans, par réformes successives, un important appareillage de diplômes professionnels intégrés dans la hiérarchie des niveaux de formation générale. Cette extension de l’enseignement professionnel s’est doublée d’une promotion de l’alternance entre l’école et l’entreprise et, notamment de l’apprentissage puisque ce dernier concerne, depuis près de trente ans, tous les titres à finalité professionnelle, y compris de l’enseignement supérieur. La création du baccalauréat professionnel au milieu des années quatre-vingts a constitué un tournant majeur en inscrivant un diplôme emblématique, le baccalauréat, dans le champ de la formation professionnelle initiale et en exigeant que sa préparation passe nécessairement par des stages en entreprise. De cette offre de formation professionnelle initiale qui touche près de 40 % des jeunes au sortir du premier cycle de l’enseignement secondaire, il est attendu une meilleure insertion dans l’emploi et la production de compétences ajustées aux attentes du marché du travail. Cette volonté de concilier les intérêts propres des jeunes et la régulation du marché de l’emploi est clairement posée par l’un des articles phares de la loi d’orientation sur l’éducation de 2005 reprenant, pour l’essentiel, celle de 1989. Ainsi le code de l’éducation stipule que « l’acquisition d’une culture générale et d’une qualification reconnue est assurée à tous les jeunes, quelle que soit leur origine sociale, culturelle ou géographique », sachant que les enseignements ont notamment pour objet de « concourir à leur perfectionnement et à leur adaptation au cours de la vie professionnelle ». La récente réforme de la fin des années 2000 supprimant les sections préparant les jeunes au brevet d’études professionnelles (BEP) et en instituant un baccalauréat professionnel désormais accessible après trois ans d’études, à l’instar de ce qui prévaut dans les filières générales et technologiques, est sans conteste une nouvelle réforme de grande ampleur. [...]
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01788620
Contributor : Noémie Olympio <>
Submitted on : Wednesday, April 21, 2021 - 11:57:29 AM
Last modification on : Saturday, May 1, 2021 - 3:55:03 AM

File

Rapport inégalités EP.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01788620, version 1

Citation

Eric Verdier, Vanessa Di Paola, A. Jellab, Stéphanie Moullet, Noémie Olympio. L’évolution de l’enseignement professionnel : Des segmentations éducatives et sociales renouvelées ?. [Rapport de recherche] Laboratoire d'économie et sociologie du travail (LEST). 2016, pp.56. ⟨halshs-01788620⟩

Share

Metrics

Record views

104

Files downloads

1