De Frontex à Frontex. À propos de la “continuité” entre l’université logistique et les processus de militarisation

Résumé : Un colloque intitulé "De Frontex à Frontex" a été organisé en mars 2018 par des laboratoires de droit à l'Université de Grenoble. Y étaient invités notamment des représentants de Frontex et Euromed Police, des universitaires, une représentante de la CIMADE. Pendant ce colloque, des manifestant.e.s, dont beaucoup d'étudiant.e.s, critiquant les modalités d'organisation, d'invitation du colloque... ont été sévèrement réprimés par la police. Trois personnes ont dû être transportées à l'hôpital. Nous tentons de comprendre comment une telle situation a pu avoir lieu. Nous proposons de montrer comment les processus de sécurisation et de militarisation qui constituent les activités de Frontex circulent aussi à l'université, dont le modèle est celui d'une université néolibérale logistique
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [12 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01781462
Contributeur : Sarah Mekdjian <>
Soumis le : lundi 30 avril 2018 - 13:15:11
Dernière modification le : jeudi 7 février 2019 - 16:50:10
Document(s) archivé(s) le : mardi 25 septembre 2018 - 04:41:20

Fichiers

Solomon_Mekdjian_De Frontex à...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01781462, version 1

Collections

Citation

Jon Solomon, Sarah Mekdjian. De Frontex à Frontex. À propos de la “continuité” entre l’université logistique et les processus de militarisation. Lundi Matin, 2018, 〈https://lundi.am/De-Frontex-a-Frontex-a-propos-de-la-continuite-entre-l-universite-logistique-et〉. 〈halshs-01781462〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

174

Téléchargements de fichiers

266