Les marges, une géographie plastique des territoires humains

Résumé : Débattue, parfois considérée comme a-spatiale, la question sur la France des marges interroge les liens existant entre l’être humain et l’espace. À partir d’un double regard définissant la marge comme une géographie excentrée et comme une géographie existentialiste, l’article propose une géographie plastique des territoires humains attentive aux relations entre centre et périphérie, entre normes et hors-norme, qui envisage le lien social par le biais de l’altérité et de sa considération politique. Si les territoires des marges qui en émanent paraissent complexes, enchevêtrés, s’ils dessinent une géographie sans contours spatiaux fixes, ils conduisent pourtant à porter un regard inédit sur la géographie de la France à un moment où le modèle intégrateur s’essouffle.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01773835
Contributeur : Béatrice Moellic <>
Soumis le : lundi 23 avril 2018 - 11:09:26
Dernière modification le : mercredi 4 juillet 2018 - 23:14:06

Identifiants

Citation

Bertrand Sajaloli, Étienne Grésillon. Les marges, une géographie plastique des territoires humains. Information géographique, Armand Colin, 2018, 82 (1), pp.129-142. 〈https://www.cairn.info/revue-l-information-geographique-2018-1-page-129.htm〉. 〈10.3917/lig.821.0129〉. 〈halshs-01773835〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

40