Service interruption on Monday 11 July from 12:30 to 13:00: all the sites of the CCSD (HAL, EpiSciences, SciencesConf, AureHAL) will be inaccessible (network hardware connection).
Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le peuple obscène, ou les atours élitistes et répressifs de la sociabilité théâtrale en Révolution

Résumé : De nombreux critiques, dont la défense des règles académiques est le gagne-pain, voient dans la présence du peuple-aimant le mélange des genres ou prompt à censurer-l'une des causes de la dégénérescence du théâtre. Le poids devenu prépondérant de la vox populi n'enlève-t-il pas à ces journalistes une partie de leur influence ? Le « gros goût bourgeois », l'indécence populaire supposée sont des lieux communs de leur discours sur la distinction, à géométrie variable de la province à Paris, au travers duquel se maintiennent ou s'affirment des dominations sociales dont Grimod de la Reynière ou Fabien Pillet sont les chantres. En charge du maintien de l'ordre, et malgré l'augmentation des soldats en faction dans les salles, les municipalités échouent pour leur part à canaliser les émotions d'un public très divers, échauffé par l'exiguïté des lieux de représentation et par les enjeux politiques qu'il subodore derrière la moindre réplique, le moindre chant. Les villes multiplient pourtant les interdits, qui nous dévoilent en creux la nature des troubles : gestes et attitudes grivois, lancers de fruits et légumes (variables selon la production locales), cris ou chants séditieux, charivaris, bagarres, envahissement des coulisses à la recherche des actrices, etc. Asseoir le parterre, repousser les plus humbles au « poulailler », tel que l'a expérimenté l'architecte Ledoux à Besançon au milieu des années 1770, devient un enjeu politique et social, au grand dam d'auteurs comme Mercier ou Marmontel. Le processus de sacralisation du texte, des artistes, la partition des espaces prendront plus d'un siècle pour aboutir, au prix de nombreuses altercations collectives et spontanées. Désireuse d'unanimité, bien plus que d'égalité, la Révolution, pour l'heure, n'efface ni la hiérarchie des convenances, ni les processus de discrimination à l'oeuvre sous l'Ancien Régime.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

Cited literature [9 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01762983
Contributor : Philippe Bourdin Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, April 10, 2018 - 3:40:53 PM
Last modification on : Wednesday, February 24, 2021 - 10:50:02 AM

File

Ph. Bourdin, Le peuple obscèn...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01762983, version 1

Collections

Citation

Philippe Bourdin. Le peuple obscène, ou les atours élitistes et répressifs de la sociabilité théâtrale en Révolution. Revue d'Histoire du Théâtre, Publiée avec le Concours du Ministere de la Culture, 2016, Scènes de l’obscène, 269 (1-2016), pp.67-84. ⟨halshs-01762983⟩

Share

Metrics

Record views

96

Files downloads

144