Populisme et choix électoral

Résumé : L’élection présidentielle française de 2017 a été marquée par un « moment populiste », aux deux pôles du spectre partisan. A partir de données d’enquêtes électorales, cet article montre la présence chez les électeurs français d’attitudes populistes exerçant un effet distinct et substantiel sur l’orientation des comportements électoraux. Les attitudes populistes augmentent de manière significative la propension à voter pour les principaux candidats populistes, en interaction avec les formes idéologiques plus complexes auxquelles le populisme vient s’adosser et qui lui confèrent sa connotation politique dominante. Par ailleurs, le populisme produit un surcroît de mobilisation en faveur des candidats populistes chez les électeurs positionnés au centre des principales dimensions de compétition, venant suppléer la faiblesse de leurs affiliations et de leurs préférences idéologiques.
Type de document :
Autre publication
Présentation au séminaire général du CEVIPOF, Sciences-Po Paris. 2018
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01761360
Contributeur : Gilles Ivaldi <>
Soumis le : lundi 9 avril 2018 - 09:34:46
Dernière modification le : vendredi 8 février 2019 - 15:06:03

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01761360, version 1

Collections

Citation

Gilles Ivaldi. Populisme et choix électoral. Présentation au séminaire général du CEVIPOF, Sciences-Po Paris. 2018. 〈halshs-01761360〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

57