Le syncrétisme à Xochimilco : entre cosmogonie indigène et religion catholique

Abstract : Le syncrétisme culturel et religieux au Mexique, issu du mélange entre les civilisations indigènes, les mexicas (Aztèques) et européennes (Espagnols), a marqué, et marque encore aujourd’hui, profondément le paysage notamment autour de la ville de Mexico. Les Aztèques créèrent un empire qui connut son apogée entre le XIVe et le XVIe siècle. En 1325, ils fondèrent leur capitale, Tenochtitlan qui deviendra par la suite Mexico, sur une île du lac Texcoco aujourd’hui asséché. Ils y aménagèrent un réseau complexe de digues, d’aqueducs, de barrages et de canaux. Au sud de la ville à Xochimilco, des jardins « flottants », les chinampas, fournissaient à la population les fruits, légumes et fleurs. Véritable « ville sur l’eau », Tenochtitlan fut baptisée « Venise du Nouveau Monde » par les Espagnols à leur arrivée. Suite à l’évangélisation conduite lors de la conquête espagnole au début du XVIe siècle, de nouvelles pratiques religieuses et spirituelles sont nées, issues de la fusion entre la cosmogonie indigène et le catholicisme. Comment ces nouvelles pratiques ont-elles été intégrées dans la vie collective de la population ? Comment ce syncrétisme culturel et religieux se retrouve-t-il dans le paysage de Xochimilco ?
Document type :
Other publications (1)
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01758269
Contributor : Béatrice Moellic <>
Submitted on : Wednesday, April 4, 2018 - 12:45:48 PM
Last modification on : Wednesday, July 17, 2019 - 2:37:30 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01758269, version 1

Citation

Céline Clauzel, Valentine Vega. Le syncrétisme à Xochimilco : entre cosmogonie indigène et religion catholique. 2016, http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-thematiques/fait-religieux-et-construction-de-l-espace/corpus-documentaire/syncretisme-xochimilco. ⟨halshs-01758269⟩

Share

Metrics

Record views

72