Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

L’organisation technique et sociale de la production argentifère en Languedoc médiéval : approche multi-scalaire de l’entreprise à l’espace minier

Résumé : La compréhension des processus de production des métaux argentifères est une problématique majeure de l’histoire et de l’archéologie minière depuis sa constitution. Chacune de ses phases et de ses étapes a fait l’objet d’analyses poussées en se fondant sur les sources technologiques, les fouilles archéologiques, les enregistrements archéométriques et les approches expérimentales (Agricola, 1992 ; Bailly-Maître, Dupraz, 1994 ; Benoît, 1997 ; Hrubý, 2011 ; Téreygeol, 2012 ; Bruttini, 2014 ; Téreygeol, 2014). Il débute par l’extraction de minerais polymétalliques, se poursuit par leur préparation manuelle et mécanique et s’achève par leur transformation chimique afin d’obtenir les métaux, argent d’abord, plomb et cuivre, notamment, ensuite. D’apparence linéaire, le processus de production est en fait discontinu en raison de transports des matériaux et d’externalisation de certaines étapes du traitement. Le restituer revient à articuler les structures de la production aux choix techniques et aux rationalités des acteurs. Dans le cadre de ces rencontres, nous proposons de présenter et de discuter de ces discontinuités à partir d’exemples languedociens des XIIe-XIIIe siècles. Nous organiserons notre propos en fonction de deux échelles. La première se focalisera sur l’incarnation matérielle de l’entreprise minière, l’unité de production que les praticiens et les notaires appelaient le minier (minerii). Il s’agit d’un territoire composé de trois couches : la concession minière que les exploitants recevaient ou occupaient ; l’emplacement des ateliers de traitement en surface ; les ressources nécessaires à la production qui étaient exploitées dans un territoire partagé avec d’autres entreprises. Le processus de production s’organisait autour de cette unité, mais des ruptures intervenaient, car, au Moyen Âge central, ceux qui exploitent et préparent le minerai sont la plupart du temps séparés de ceux qui le fondent. De même, ceux qui approvisionnent les réseaux et ateliers en bois ou en charbon gravitent autour du minier, mais conservent parfois leur indépendance. En fait, la production minière fait se succéder de façon directe ou indirecte plusieurs entreprises à mesure que le matériau se transforme. À chaque étape, il faut donc rémunérer chacun de ses acteurs, que ce soit sous la forme de parts de produits ou de salaires. Un ensemble de calculs et de pratiques en découlent en amont, tandis que des marchés de minerais et de métaux se forment en aval. La seconde élargira le regard à un espace minier, qui englobe l’ensemble entreprises minières constituées ainsi que les lieux et trajets des pratiques quotidiennes des acteurs de la production. L’espace minier est ainsi l’échelle adéquate pour restituer le processus de production dans sa globalité. En étant la somme des entreprises et de leurs pratiques, il permet de le concevoir non pas seulement de façon linéaire et encellulée dans un minier, mais en système avec d’autres entreprises. On montrera donc que l’exploitation d’un espace minier était avant tout morcelée, et que plusieurs processus de production s’organisaient en parallèle. Avec la multiplication d’entreprises, l’activité s’intensifiait, et son organisation se complexifiait dans le sens où les exploitants avaient le choix entre plusieurs options pour traiter le minerai. Ces choix et acteurs multiples accroissaient in fine l’émiettement des matériaux et entraînaient plusieurs ruptures dans le processus.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01740776
Contributor : Sandrine Musacchia <>
Submitted on : Thursday, March 22, 2018 - 1:16:59 PM
Last modification on : Monday, March 30, 2020 - 6:14:07 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01740776, version 1

Collections

Citation

Nicolas Minvielle Larousse. L’organisation technique et sociale de la production argentifère en Languedoc médiéval : approche multi-scalaire de l’entreprise à l’espace minier. RIMs - Rencontres Interdisciplinaires sur les métaux,. 5e séance, Université Paris Nanterre, MAE, Oct 2017, Nanterre, France. ⟨halshs-01740776⟩

Share

Metrics

Record views

43