Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La police du nettoiement au XVIIIe siècle

Résumé : Les témoignages du passé sont très négatifs en ce qui concerne la propreté des espaces publics à l'époque pré-industrielle. Pourtant, les autorités en charge des polices urbaines se préoccupaient beaucoup de la "netteté" des rues. Des règlements de police interdisaient les jets d'ordures, imposaient le balayage et organisaient l'enlèvement des boues et détritus. Le décalage entre la mise en oeuvre de ces mesures de propreté et l'image de la saleté peut s'expliquer par la nature des discours négatifs qui émanent de partisans de réformes et des élites dont la perception de la propreté urbaine est en train de changer au XVIIIe siècle.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01701970
Contributor : Catherine Denys Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, February 6, 2018 - 1:29:36 PM
Last modification on : Monday, December 7, 2020 - 10:04:04 AM

Identifiers

Collections

Citation

Catherine Denys. La police du nettoiement au XVIIIe siècle. Ethnologie française, Presses Universitaires de France, 2015, Propreté, Saleté, Urbanité, pp.411-420. ⟨10.3917/ethn.153.0411⟩. ⟨halshs-01701970⟩

Share

Metrics

Record views

202