Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le Népal entre la Chine et l'Inde

Résumé : Peu avant sa mort en 1775, le fondateur du Népal, Prithvi Narayan Shah, émit la recommandation suivante à ses successeurs : « Ce royaume est une igname prise entre deux pierres. Maintenez des relations amicales avec l’Empereur de Chine. Maintenez aussi des relations amicales avec l’Empereur des Mers [le souverain britannique] ». Pour l’essentiel, malgré les formidables bouleversements politiques qu’ont depuis connus les deux grands voisins du Népal, la situation géostratégique du pays reste globalement identique. Dans sa politique extérieure, l’État himalayen subit même une contrainte beaucoup plus grande aujourd’hui qu’avant la montée en puissance des Britanniques en Inde ( XIXe siècle) et l’intervention chinoise au Tibet (1950). Car auparavant il pouvait se permettre de défendre militairement ses intérêts, en particulier ce qui longtemps constitua sa première ressource : le commerce transhimalayen transitant par la vallée de Katmandou et relayé par une forte communauté de marchands népalais à Lhassa. Par trois fois – 1788,1791 et 1855 – des expéditions népalaises entrent au Tibet, sous des prétextes divers : différends sur la valeur de la monnaie népalaise utilisée au Tibet, menaces sur les commerçants népalais à Lhassa, empiètements sur les cols.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01694880
Contributor : Hal - Ceh <>
Submitted on : Saturday, February 17, 2018 - 3:54:11 PM
Last modification on : Saturday, November 28, 2020 - 3:28:29 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, May 8, 2018 - 12:12:01 AM

File

OUTE_021_0235.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

Collections

Citation

Philippe Ramirez. Le Népal entre la Chine et l'Inde. Outre-terre. Revue européenne de géopolitique, Ghazipur Publications, 2009, Jeux Olympiques et géostratégie, 21 (1), pp.235-241. ⟨10.3917/oute.021.0235⟩. ⟨halshs-01694880⟩

Share

Metrics

Record views

257

Files downloads

523