Consommer local et s’inscrire dans un territoire. Les pratiques de réemploi et d’achat en ressourcerie

Résumé : Dans le cadre des politiques de prévention des déchets, des lieux de réemploi de proximité appelés ressourceries se sont développés récemment et s’installent au cœur des villes. Alors que les ressourceries cherchent à transformer les modes de consommation et à encourager des pratiques respectueuses de l’environnement, cet article interroge les fonctions de ces lieux dans la ville et leur signification pour les riverains. Au moyen d’une enquête ethno-géographique menée au sein de deux ressourceries parisiennes, nous nous demanderons si la consommation en ressourcerie constitue une forme d’inscription dans le territoire local. À partir de leur genèse, nous verrons en quoi le renforcement de l’ancrage territorial va de pair avec le développement de leurs activités. Par l’analyse du sens donné au lieu par les usagers, nous verrons que les ressourceries sont d’abord considérées comme des lieux de sociabilité locale et d’engagement politique, social et écologique pour leur quartier.
Type de document :
Article dans une revue
Terrains et Travaux : Revue de Sciences Sociales, ENS Cachan, 2017, 31 (2), pp.87-108. 〈https://www.cairn.info/revue-terrains-et-travaux-2017-2-p-87.htm〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01681102
Contributeur : Béatrice Moellic <>
Soumis le : jeudi 11 janvier 2018 - 13:03:39
Dernière modification le : mercredi 4 juillet 2018 - 23:14:06

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01681102, version 1

Collections

Citation

Fanny Rassat. Consommer local et s’inscrire dans un territoire. Les pratiques de réemploi et d’achat en ressourcerie. Terrains et Travaux : Revue de Sciences Sociales, ENS Cachan, 2017, 31 (2), pp.87-108. 〈https://www.cairn.info/revue-terrains-et-travaux-2017-2-p-87.htm〉. 〈halshs-01681102〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

98