Pouvoirs locaux et contraintes judiciaires dans une affaire de viol en Inde

Résumé : L’État indien a fait preuve depuis l’indépendance d’une politique volontariste en matière légale qui, à l’écoute des conventions internationales et des organisations des droits de l’homme, l’a conduit à promulguer une série de lois visant à criminaliser et à déraciner certaines relations d’exploitation, de harassement ou de discrimination centrées sur la caste, le genre ou la religion. Si cette politique volontariste contribue à la diffusion d’une culture légale et d’un activisme juridique jusqu’au sein des catégories vulnérables ou défavorisées de la population, elle n’empêche pas les rapports de dominance et d’exploitation de se maintenir au niveau local. À partir de l’ethnographie d’un procès concernant le viol d’une fillette de basse caste en Himachal Pradesh (Inde du Nord) il s’agira de montrer comment ces relations de pouvoir traditionnelles et les nouveaux rapports de force produits par les lois qui s’opposent à ces mêmes relations, se manifestent au niveau judiciaire, et parviennent à interférer avec les procédures criminelles suivies par le tribunal.
Type de document :
Article dans une revue
Diogène : Revue internationale des sciences humaines, Presses universitaires de France, 2012, pp.139-165. 〈http://www.cairn.info/revue-diogene-2012-3-page-139.html〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01673772
Contributeur : Hal - Ceh <>
Soumis le : dimanche 31 décembre 2017 - 19:59:32
Dernière modification le : lundi 15 janvier 2018 - 09:24:02

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01673772, version 1

Collections

CEH

Citation

Daniela Berti. Pouvoirs locaux et contraintes judiciaires dans une affaire de viol en Inde. Diogène : Revue internationale des sciences humaines, Presses universitaires de France, 2012, pp.139-165. 〈http://www.cairn.info/revue-diogene-2012-3-page-139.html〉. 〈halshs-01673772〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

35