« Stéréotypes professionnels de la chirurgienne et formes de gestion du stigmate au cours de la formation »

Résumé : Nous nous intéresserons aux changements et continuités dans la production des stéréotypes féminins au sein des structures d'enseignement en chirurgie. Nous nous efforcerons ensuite de décrire les moments et les espaces favorables à l’expression et l’entretien de ces représentations de genre stéréotypées qui bipartitionnent le métier, avant de voir les formes socialement différenciées de réponses que les étudiantes leur adressent. La présence prolongée sur le terrain chirurgical a fait apparaître que les femmes chirurgienschirurgiennes n’étaient pas épargnées par les stéréotypes, quoiqu’elles soient un peu plus nombreuses aujourd’hui que par le passé. Mais les configurations professionnelles font qu’elles sont encore très souvent isolées dans les services et que, de ce fait, elles paraissent encore comme des cas étranges car trop atypiques. Elles ne pèsent pas non plus suffisamment dans les configurations professionnelles pour faire contrepoids et inverser les tendances comme cela a pu être le cas pour les femmes médecins, architectes ou avocates (Lapeyre, 2006). Leur légitimité est donc sans arrêt remise en cause et elles sont renvoyées constamment à leur rôle de mère. Ce sont manifestement les chefs de service les plus âgés qui ont encore les réactions d’ostracisme les plus fortes, quoique pour beaucoup il y ait d’une certaine manière des « habits neufs de la domination masculine » (De Singly, 1993), la boutade humoristique venant remplacer l’exclusion du bloc opératoire. Deux modalités de réponse s’offrent alors aux candidates à la chirurgie : s’imposer en répondant au stéréotype par le stéréotype ou le démentir en faisant preuve de pacification et en s’affirmant de façon discrète, volontaire mais posée. Il semblerait que les premières soient celles qui aient le plus de visibilité dans le métier, mais ce sont aussi manifestement celles en subissent le plus frontalement les frais, témoignant d’une certaine usure au fil de la carrière.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
De Boeck in Buisson-Fenet Hélène (dir.), Ecole des filles, école des femmes. L’institution scolaire face aux parcours, normes et rôles professionnels sexués, , pp.165-173, 2017
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01671197
Contributeur : Emmanuelle Zolesio <>
Soumis le : vendredi 22 décembre 2017 - 09:05:30
Dernière modification le : mercredi 31 octobre 2018 - 12:24:14

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01671197, version 1

Citation

Emmanuelle Zolesio. « Stéréotypes professionnels de la chirurgienne et formes de gestion du stigmate au cours de la formation ». De Boeck in Buisson-Fenet Hélène (dir.), Ecole des filles, école des femmes. L’institution scolaire face aux parcours, normes et rôles professionnels sexués, , pp.165-173, 2017. 〈halshs-01671197〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

88