Un réseau défensif de l’âge du Bronze Moyen dans les Marges arides de Syrie du Nord

Résumé : La mission de prospection géoarchéologique des «Marges arides de Syrie du Nord» a découvert plus d’un millier de sites qui apportent un éclairage nouveau à la connaissance des régions steppiques pour toutes les périodes de l’histoire de la Syrie et du Proche-Orient. Cet article évoque la période de l’âge du Bronze moyen, qui voit une accentuation du caractère défensif des sites et, surtout, de la protection du territoire. De Salamya à Qinnasrin, des forteresses, des fortins et des tours, pour la plupart inconnus, s’organisent en un réseau de fortifications hiérarchisées qui longent le relief dominant la steppe. Cet article décrit ce réseau, présente les relevés de chaque type de construction et avance une hypothèse quant à sa fonction première: la protection des terres les plus attractives en terme de mise en valeur agricole.
Type de document :
Article dans une revue
Paléorient, CNRS, 2017, 43 (2), pp.115-163
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01667502
Contributeur : Marie-Odile Rousset <>
Soumis le : mardi 19 décembre 2017 - 14:08:27
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:15:38

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01667502, version 1

Collections

Citation

M.-O. Rousset, Bernard Geyer, Nazir Awad, Shadi Shabo. Un réseau défensif de l’âge du Bronze Moyen dans les Marges arides de Syrie du Nord. Paléorient, CNRS, 2017, 43 (2), pp.115-163. 〈halshs-01667502〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

261