"Identifier les corps des militaires morts au combat"

Abstract : En 1867, face aux milliers de disparus de la guerre austro-prussienne, l'Autriche demande d'élargir aux morts le domaine d'intervention de la Croix-Rouge et de la Convention de Genève de 1864, ainsi que de créer un moyen d'identification pour les militaires. Mais la France attend 1881 pour adopter la première plaque d'identité. Parallèlement, si dans un premier temps, les Etats estiment que ce sujet ne relève pas du droit international, les comportements des soldats de la guerre de 1914-1918 leur montrent très vite qu'ils n'acceptent plus l'idée d'une mort anonyme. Aussi, le droit humanitaire adopté en 1929 rendra-t-il obligatoire le port d'une plaque d'identité. (RHD, 2017, p. 373-392)
Type de document :
Article dans une revue
Revue historique de droit français et étranger, Dalloz ; Sirey, 2017, pp.373-392
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01666570
Contributeur : Véronique Harouel-Bureloup <>
Soumis le : lundi 18 décembre 2017 - 15:19:16
Dernière modification le : mardi 19 décembre 2017 - 01:13:00

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01666570, version 1

Collections

Citation

Véronique Harouel-Bureloup. "Identifier les corps des militaires morts au combat". Revue historique de droit français et étranger, Dalloz ; Sirey, 2017, pp.373-392. 〈halshs-01666570〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

20