Photographie et mémoire du communisme en Albanie

Résumé : D’un certain point de vue, photographie et mémoire ont en commun de constituer une re-présentation du passé sous forme d’images. La photographie se distingue cependant de la mémoire en ce qu’elle consiste en la production d’images matérielles qui sont aussi des objets pouvant être transmis, échangés, modifiés ou détruits et pouvant servir de support à la remémoration. On peut aussi voir dans la photographie une mémoire « externe » ou « technique » suppléant ou venant en aide à la mémoire humaine. Mon objectif sera de débrouiller les relations entre mémoire et photographie en essayant de montrer ce que la prise en compte de la photographie peut apporter à notre compréhension de la mémoire. Partant de la production photographique de la période communiste en Albanie (1944-1991), considérable au plan quantitatif et dont une grande partie est parvenue jusqu’à nous, je montrerai à la fois comment elle répond, à l’époque, à une intention de fixer et de conserver sous forme de « souvenirs photographiques » certains aspects de l’expérience communiste et dans quelle mesure elle participe, aujourd’hui, à la formation et à la transmission d’une mémoire de cette même expérience.
Type de document :
Communication dans un congrès
Mémoire et patrimonialisation des migrations, Dec 2017, Paris, France
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01666476
Contributeur : Gilles De Rapper <>
Soumis le : lundi 18 décembre 2017 - 14:01:09
Dernière modification le : jeudi 18 janvier 2018 - 02:24:58

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01666476, version 1

Collections

Citation

Gilles De Rapper. Photographie et mémoire du communisme en Albanie. Mémoire et patrimonialisation des migrations, Dec 2017, Paris, France. 〈halshs-01666476〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

13