Apports et limites des législations protectrices contre les violences de genre en Espagne, en France, et au Portugal

Résumé : Malgré la période du franquisme, le législateur espagnol s’avère plus progressiste de 1982 à 2011, en matière de violences de genre, que le législateur français ou portugais. Toutefois, ces derniers ont réalisé des progrès relatifs dans la protection des femmes victimes de violence, avec l’ordonnance de protection en France (2010) ou les lois de 2009 et de 2013 sur le statut de la victime au Portugal. Mais, dans l’ensemble, les trois législations promeuvent une conception « neutre » du droit avec le recours à la médiation pénale. Enfin, les écarts entre droits formels et droits réels atténuent encore les différences entre elles.
Type de document :
Communication dans un congrès
Nouveaux Imaginaires du Féminin, Sep 2017, Nice, France. Nouveaux Imaginaires, 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [18 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01665659
Contributeur : Actes de Colloque Nouveaux Imaginaires Du Féminin <>
Soumis le : samedi 16 décembre 2017 - 15:40:52
Dernière modification le : mardi 19 décembre 2017 - 22:52:55

Fichiers

Rosentrauch.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Licence


Copyright (Tous droits réservés)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01665659, version 1

Collections

Citation

Jean-Laurent Rosenstrauch. Apports et limites des législations protectrices contre les violences de genre en Espagne, en France, et au Portugal. Nouveaux Imaginaires du Féminin, Sep 2017, Nice, France. Nouveaux Imaginaires, 2017. 〈halshs-01665659〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

80

Téléchargements de fichiers

107