Etude en sciences sociales de grandes expéditions naturalistes contemporaines françaises

Résumé : Etude en sciences sociales de grandes expéditions naturalistes contemporaines françaises Demmer, C. ; Faugère, E. ; Bourguet, M-N ; Dumoulin, D.; Lamy, D., Merle, I., Ollivier, G. VertigO-la revue électronique en sciences de l'environnement, Regards / Terrain, 2011, [En ligne], mis en ligne le 02 février 2011. URL : http://vertigo.revues.org/10618 1. CONTEXTE DE LA RECHERCHE Depuis les années 1980, les sciences de la nature ont lancé un cri d'alarme concernant l'érosion de la biodiversité qu'ils nomment « la 6 ème extinction des espèces ». Prenant appui sur la création du néologisme « biodiversité », relayés par les médias, certains scientifiques alertent le monde sur la responsabilité majeure des activités humaines dans l'érosion de la diversité biologique. Ils font valoir son rythme inégalé, son irréversibilité et son extension à l'ensemble des espèces vivantes tout en affirmant la nécessité de sa sauvegarde pour le bon fonctionnement des écosystèmes. Pour nombre de biologistes, la conservation de la biodiversité est aussi un enjeu patrimonial : il s'agit de préserver les témoins de l'évolution du vivant et de transmettre ce patrimoine naturel aux générations futures. Face à ces divers enjeux concernant la biodiversité, des biologistes occidentaux (en France en particulier), en complément des recherches menées en petites équipes, ont mis en oeuvre de grandes expéditions au financement important et dépassant la centaine de chercheurs. Ces nouvelles expéditions se déroulent principalement dans les pays du Sud (Vanuatu en 2006, Mozambique en 2009, Madagascar en 2010, etc.). Elles ont comme objectifs affichés d'inventorier les compartiments négligés de la biodiversité d'une région donnée (invertébrés terrestres et marins principalement), d'archiver leurs découvertes dans les collections des grands muséums d'histoire naturelle mais aussi d'alerter l'opinion et les pouvoirs publics sur cette érosion. A l'heure de profondes transformations dans l'exploitation du vivant et de débats politico-symboliques forts concernant la conformité des prospections aux principes d'équité formalisés dans la Convention sur la Diversité Biologique (CDB), de telles expéditions-même à visées uniquement scientifique et médiatique-sont attendues sur leur capacité à fournir des compensations aux pays visités. 2. DESCRIPTION DE LA RECHERCHE Notre projet pluridisciplinaire en sciences sociales (anthropologie, histoire, sociologie), financé par l'Agence Nationale de la Recherche en France, s'intéresse à la manière dont ces grandes expéditions construisent leurs savoirs sous les tropiques. Nous avons choisi d'étudier des expéditions françaises menées dans le cadre d'un projet de 10 ans
Type de document :
Article dans une revue
VertigO : La Revue Électronique en Sciences de l'Environnement, VertigO, 2011
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [15 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01664857
Contributeur : Elsa Faugere <>
Soumis le : vendredi 15 décembre 2017 - 11:43:48
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:23:04

Fichier

Demmer et al., VertigO, janvie...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01664857, version 1

Collections

Citation

Christine Demmer, Elsa Faugere, Marie-Noëlle Bourguet, David Dumoulin, Denis Lamy, et al.. Etude en sciences sociales de grandes expéditions naturalistes contemporaines françaises. VertigO : La Revue Électronique en Sciences de l'Environnement, VertigO, 2011. 〈halshs-01664857〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

91

Téléchargements de fichiers

34