HÔTEL ET GOUVERNEMENT SOUS LES DERNIERS CAPÉTIENS DIRECTS

Résumé : L’entourage domestique du souverain influence les décisions politiques du gouvernement capétien jusqu’au début du XIVe siècle. En effet, la fréquentation quotidienne du monarque dans son Hôtel est source de pouvoir et, de Louis IX à Louis X, les chambellans du roi en ont profité d’autant mieux que quelques familles monopolisent cette fonction et les avantages matériels et politiques qui en découlent. Philippe V met brutalement fi n à leurs prérogatives en 1316 : aux chambellans de ses prédécesseurs, il substitue des hommes neufs dépourvus d’influence. L’ensemble du personnel de l’Hôtel perd alors tout rôle politique. Charles IV aura beau rappeler les anciennes familles de chambellans, aucune ne retrouvera son influence antérieure. Le règne de Philippe V constitue ainsi, par la dissociation entre service du roi et action politique, une étape importante dans la construction institutionnelle de l’État.
Type de document :
Article dans une revue
Bibliotheque- Ecole des Chartes, Publiee Par la Societe de L'ecole des Chartes, A paraître, 168, pp.373-410
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [27 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01663489
Contributeur : Olivier Canteaut <>
Soumis le : lundi 18 décembre 2017 - 19:11:03
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 01:07:54

Fichier

373-410 canteaut.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01663489, version 1

Collections

Citation

Olivier Canteaut. HÔTEL ET GOUVERNEMENT SOUS LES DERNIERS CAPÉTIENS DIRECTS. Bibliotheque- Ecole des Chartes, Publiee Par la Societe de L'ecole des Chartes, A paraître, 168, pp.373-410. 〈halshs-01663489〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

24

Téléchargements de fichiers

30