Un moine dans la steppe syrienne. Deux étapes d'Alexandre l'Acémète

Résumé : Deux précisions topographiques peuvent être apportées au récit hagiographique byzantin de la Vie d’Alexandre l’Acémète. D’une part, il apparaît que, dans la ville de Chalcis, le sanctuaire païen que le saint aurait détruit et dans les ruines duquel il se serait installé doit être placé sur le tell‐acropole de Qinnasrin plutôt qu’à Nabi ʿIs. D’autre part, un couvent d’anciens brigands fondé par Alexandre doit être identifié aux ruines de Tall Mrāġā al‐Šamālī 1 dans la steppe orientale.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
M.-O. Rousset, B. Geyer, P.-L. Gatier et N. Awad. Habitat et environnement. Prospections dans les Marges arides de la Syrie du Nord, pp.119-129, 2016, 978-2-35668-055-6
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01661117
Contributeur : Marie-Odile Rousset <>
Soumis le : lundi 11 décembre 2017 - 17:01:56
Dernière modification le : mercredi 19 septembre 2018 - 10:00:12

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01661117, version 1

Citation

Pierre-Louis Gatier, M.-O. Rousset. Un moine dans la steppe syrienne. Deux étapes d'Alexandre l'Acémète. M.-O. Rousset, B. Geyer, P.-L. Gatier et N. Awad. Habitat et environnement. Prospections dans les Marges arides de la Syrie du Nord, pp.119-129, 2016, 978-2-35668-055-6. 〈halshs-01661117〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

43