Splendeur et misère de la ciné-transe. Jean Rouch et les adaptations successives d’un terme “mystérieux”

Résumé : Empreint de la pensée surréaliste, Jean Rouch avait pour désir de « mettre en circulation des objets inquiétants », il y est parfaitement parvenu avec la ciné-transe, néologisme qu’il qualifiera lui-même de « mystérieux ». La ciné-transe est aujourd’hui convoquée dans une multitude de textes académiques, dont aucun ne propose une même acception. Il faut dire que son « découvreur », Jean Rouch, ne l’évoque que très rarement et en donne des définitions qui se modifient à chaque nouvelle mention. Admettant qu’aucune exégèse de la ciné-transe ne la rendra totalement intelligible, la présente contribution n’espère donc pas dévoiler ses hypothétiques ressorts cachés, mais invite à une déambulation au fil des propos tenus par Jean Rouch, afin de retracer quelques-uns des délinéaments de son histoire intellectuelle et d’y débusquer certaines vertus passées pour partie inaperçues. Il s’agira d’abord de montrer que la ciné-transe peut être lue comme un palimpseste donnant accès à l’ensemble des préoccupations et des aspirations de Jean Rouch, et témoignant de l’abandon progressif d’une conception positiviste du film qu’il a pourtant longuement défendue. Il s’agira ensuite de souligner que cette notion porte en elle un ensemble de pistes de recherches quelque peu délaissées : la ciné-transe, loin d’être réductible à la seule anthropologie partagée – domaine où l’on cantonne habituellement les apports de Jean Rouch –, se révèle être un puissant embrayeur théorique invitant à considérer que l’expérience cinématographique peut conduire à une singulière rencontre avec soi-même, de part et d’autre d’une caméra.
Type de document :
Article dans une revue
L'Homme - Revue française d'anthropologie, Éditions de l'EHESS 2017, pp.185-220
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01651328
Contributeur : Baptiste Buob <>
Soumis le : mardi 28 novembre 2017 - 22:21:52
Dernière modification le : mercredi 4 avril 2018 - 15:21:58

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01651328, version 1

Collections

LESC | MAE

Citation

Baptiste Buob. Splendeur et misère de la ciné-transe. Jean Rouch et les adaptations successives d’un terme “mystérieux”. L'Homme - Revue française d'anthropologie, Éditions de l'EHESS 2017, pp.185-220. 〈halshs-01651328〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

237