Confins territoriaux et légitimité politique entre les royaumes de León et de Castille : la Tierra de Campos (XIe – XIIIe siècles)

Résumé : La Tierra de Campos, la plus grande ‘région naturelle’ de la Meseta septentrionale hispanique, révèle, mieux que tout autre espace, l’opposition régulière des royaumes médiévaux de León et de la Castille durant le Moyen Âge central. Grâce aux démarcations sans cesse mouvantes et bien documentées de ce territoire longtemps convoité, il a été facile de suivre les rapports de force locaux, les avancées militaires des uns et les reculs politiques des autres. Cependant, le déplacement physique de la frontière ayant fait l’objet de nombreuses études géographiques traditionnelles, c’est une approche différente que l’on suivra de préférence ici : celle des rites1 et des représentations en relation avec les délimitations territoriales locales.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01643588
Contributor : Vanessa Ernst-Maillet <>
Submitted on : Tuesday, November 21, 2017 - 3:05:35 PM
Last modification on : Friday, December 13, 2019 - 2:57:47 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01643588, version 1

Collections

Citation

Charles Garcia. Confins territoriaux et légitimité politique entre les royaumes de León et de Castille : la Tierra de Campos (XIe – XIIIe siècles). Rencontres, 2008, Poitiers, Nantes, Paris-Est Marne-la-Vallée, Tours,, France. pp.77-90. ⟨halshs-01643588⟩

Share

Metrics

Record views

105