Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Chapitre 16 / Que devient-on au sortir d’un cabinet ministériel ?

Abstract : Le passage en cabinet ministériel est d’ordinaire considéré comme un « accélérateur de carrière » quasi automatique, qui viendrait récompenser la précarité de la fonction et la charge de travail associée. Avec le retour de la droite au pouvoir en 2002, se répand l’idée que les conseillers ministériels auraient davantage que ceux de la gauche poursuivi leur carrière dans le secteur privé, incarnant une nouvelle figure du pantouflage. Or, ces deux hypothèses sont sévèrement nuancées par les données recueillies. L’accélérateur de carrière vaut surtout pour les conseillers les plus jeunes. Le pantouflage est une trajectoire sortante minoritaire, très liée à quelques propriétés rares (passage par l’Élysée, Matignon ou Bercy ; études préalables en économie ou en école de commerce ; occupation d’un poste de directeur de cabinet). Les quelques cas médiatisés de pantouflage masquent une certaine permanence : le secteur public reste bel et bien le débouché privilégié au sortir d’un cabinet, à rebours des discours sur le « déclin de l’État ».
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01635110
Contributor : Jérémie Nollet <>
Submitted on : Tuesday, November 14, 2017 - 5:20:09 PM
Last modification on : Wednesday, October 14, 2020 - 3:40:22 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01635110, version 1

Collections

Citation

Thomas Alam, Igor Martinache, Jérémie Nollet. Chapitre 16 / Que devient-on au sortir d’un cabinet ministériel ?. Le règne des entourages. Cabinets et conseillers de l’exécutif, pp.485-502, 2015, 9782724618259. ⟨halshs-01635110⟩

Share

Metrics

Record views

82