«. Dans-la-cave-de-derriere, il y a été posé une poutre et des grosses solives, toute de bois de chesne neuve

A. Valérie and G. François, Les templiers et leurs commanderies?, pp.209-211

J. Czmara, Templiers et Hospitaliers dans l'Aube, p.20, 2012.

D. Xavier, . Distré, and . Le-champ-blanchard, dans Alain Valais ( dir. ), L'habitat rural au Moyen Âge dans le nord-ouest de la France. Tome 2 : Notices, Rennes ( PUR ), pp.109-117, 2012.

A. Valais and . Distré, Les Murailles », ibid, pp.119-140

C. Thooris-vacher, «. Saint-hilaire-saint-florent, S. Flines, ». , and I. , , pp.207-223

. Arch and . Dép, Aube, 31 H 280, 1747, fol. 12 r°-v°

. D. Arch and . Aube, 31 H 280, 1747, fol. 12 v°. La mention d'une porte d'entrée indique-t-elle un accès direct depuis la basse-cour à cette laiterie ?

, La présence d'un sol en terre pourrait inciter à situer la laiterie dans la pièce E. En effet, la porte par laquelle on accède actuellement à la pièce E donne sur un espace en terre battue. De plus, c'est dans cette partie du bâtiment le seul espace sans source de lumière

. Arch and . Dép, Aube, 31 H 280, 1747, fol, vol.12

. Arch and . Dép, Aube, 31 H 280, 1747, fol, vol.12

L. Charles and . Chartes-de-l'abbaye-de-mores, Aube ) », dans Mémoires de la société académique d'agriculture, des sciences, arts et belles-lettres du département de l, n°72 ; Arch. dép. Aube, G1578, vol.152, pp.1508-1509

A. Valérie and G. François, Les templiers et leurs commanderies?

V. Stéphane and . Bar-sur-seine, Pré-étude du bâti