Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Ateliers en grotte : apport contrasté des sources écrites et des données de terrain

Résumé : Ce type d'atelier est certainement plus répandu au Moyen-Age qu'on ne le pensait. En Provence, il apparaît dans les textes dès le XVe siècle de façon isolée à Apt et Moustiers ou de façon majoritaire à Bedoin et Dieulefit. Dans le dernier cas, les ateliers primitifs connaissent une extension considérable en avant des structures complexes où les grottes ont toujours un rôle important mais différent selon les époques. La plupart des découvertes d'ateliers de potiers médiévaux se rapporte à une implantation en terrain à faible relief soit rural (où l'extension des installations n'est a priori pas limitée) ou urbain (subissant fortement les contraintes du parcellaire ou ne les subissant qu'assez peu dans les zones marginales ou abandonnées). La fouille franco-espagnole de Cabrera d'Anoia (Catalogne) révèle une autre logique d'implantation en milieu à fort relief où, par définition, l'espace libre est mesuré. L'apport contrasté des sources écrites et des données de terrain est illustré par les fouilles récentes et l'étude d'ateliers modernes du Midi de la France.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01621415
Contributor : Sandrine Musacchia <>
Submitted on : Friday, June 15, 2018 - 2:57:38 PM
Last modification on : Wednesday, July 10, 2019 - 7:08:03 AM
Long-term archiving on: : Sunday, September 16, 2018 - 1:50:37 PM

File

Th 1995d R.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01621415, version 1

Collections

Citation

Henri Amouric, Jacques Thiriot, Jean-Louis Vayssettes. Ateliers en grotte : apport contrasté des sources écrites et des données de terrain. 1as Jornadas de Cerâmica Medieval e Pós-Medieval : métodos e resultados para o seu estudoTondela 28 a 31 de Outubro de 1992, Oct 1992, Tondela, Portugal. pp.263-269. ⟨halshs-01621415⟩

Share

Metrics

Record views

88

Files downloads

34