Une approche empirique du capital politique dans un réseau de gouvernance régionale

Résumé : Dans cet article, le capital politique est défini comme une forme particulière de capital social permettant d’exercer de l’influence politique. La nature et la densité des relations réticulaires reliant acteurs publics et privés dans des sous-systèmes d’intermédiation des intérêts révèlent une telle capacité. Le graphe des liens formés au sein d’un réseau de politique publique, mis en place pour définir et déployer la stratégie de développement d’une région française, fait ressortir les caractéristiques structurales de ce réseau. Ainsi, il devient possible d’identifier certains profils-types d’acteurs qui poursuivent des stratégies d’influence à travers leur positionnement dans le réseau et la constitution des coalitions dans des domaines-clés.
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01620635
Contributeur : Béatrice Moellic <>
Soumis le : vendredi 20 octobre 2017 - 18:09:12
Dernière modification le : mercredi 4 juillet 2018 - 23:14:06

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01620635, version 1

Collections

Citation

Gildas Bondi, Yorgos Rizopoulos. Une approche empirique du capital politique dans un réseau de gouvernance régionale. Revue d'économie régionale et urbaine, Armand Colin, 2017, 4, pp.619-645. 〈http://www.revues.armand-colin.com/eco-sc-politique/revue-deconomie-regionale-urbaine/revue-deconomie-regionale-urbaine-ndeg-42017/approche-empirique-du-capital-politique-reseau〉. 〈halshs-01620635〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

182