Appartenance professionnelle et articulation travail/famille. Comparaison de deux groupes professionnels : les infirmières et les policiers

Bernard Fusulier 1 Emilie Sanchez Magali Ballatore 2
1 GIRSEF
Girsef - Groupe interdisciplinaire de Recherche sur la Socialisation, l'Education et la Formation
Résumé : Cet article étudie la relation entre la vie professionnelle et la vie familiale en privilégiant une entrée par la profession afin de mettre en avant l’impact des spécificités de l’appartenance professionnelle sur la manière de vivre et de gérer cette relation et les tensions sous-jacentes. Pour ce faire, les auteurs prennent appui sur une enquête par questionnaire réalisée en Belgique francophone auprès de 314 infirmières-parents et de 284 policiers-parents. Ils montrent qu’au côté des différences entre les hommes et les femmes, l’appartenance professionnelle induit tendanciellement des ressentis et des modes d’atténuation de la tension en matière d’articulation de la vie professionnelle avec la vie familiale (APF) différents. Les différences observées permettent d’opposer au final deux grands modes de régulation de cette APF : l’un à caractère séquentiel dans le milieu infirmier; l’autre à caractère intégratif dans le milieu policier.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01599507
Contributor : Jean-Baptiste Bertrand <>
Submitted on : Monday, October 2, 2017 - 11:56:45 AM
Last modification on : Monday, October 16, 2017 - 4:29:12 PM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Bernard Fusulier, Emilie Sanchez, Magali Ballatore. Appartenance professionnelle et articulation travail/famille. Comparaison de deux groupes professionnels : les infirmières et les policiers. Enfances Familles Générations, Conseil de développement de la recherche sur la famille du Québec (CDRFQ)/ INRS-UCS, 2013, 18 (18), pp.94-119. ⟨10.7202/1014576ar⟩. ⟨halshs-01599507⟩

Share

Metrics

Record views

91