la conscience en politique

Résumé : Les revendications exprimées en termes d’objection de conscience se multiplient dans les démocraties contemporaines. Manifestant, au moins sous certaines de leurs formes, la remise en cause globale des normes communes au nom d’un droit naturel supérieur ou de valeurs civilisationnelles ou morales, elles traduisent une politisation de la conscience. Renouvelant ainsi la question des rapports religion-morale-politique, elles interrogent les démocraties dans leur capacité à répondre à certains défis. La politisation de l’objection s’insère en particulier dans la problématique plus générale, constitutive de la postmodernité, de la formation mais aussi et surtout de la légitimation de la norme commune, dans des sociétés marquées par un pluralisme éthique.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
L’enjeu mondial. Religion et politique, 2017
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01591759
Contributeur : Claude Proeschel <>
Soumis le : jeudi 21 septembre 2017 - 22:03:02
Dernière modification le : vendredi 22 septembre 2017 - 01:09:55

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01591759, version 1

Collections

GSRL | PSL

Citation

Claude Proeschel. la conscience en politique. L’enjeu mondial. Religion et politique, 2017. 〈halshs-01591759〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

25