Writing with tablets in primary school: effect of predictive text on children productions

Résumé : L'utilisation croissante des tablettes tactiles au sein des milieux scolaires (Villemonteix et al., 2014) invite à considérer l’impact de ces nouveaux outils sur l’activité de production écrite des élèves et le processus de révision en particulier. Des recherches récentes se sont intéressées aux effets de la dimension tactile (Young et al., 2012) et du clavier incorporé à l’écran (Caporossi & Alamargot, 2014) sur la production écrite, mais l’impact de l’écriture intuitive n’a pas encore été étudié. L’écriture intuitive aussi appelée saisie ou frappe intuitive permet, théoriquement, de simplifier la saisie du texte sur les claviers tactiles. Le principe est d’anticiper la saisie de l’utilisateur en lui présentant à l’avance le mot que le rédacteur est susceptible d’écrire. Cette technologie repose sur l’utilisation d’un dictionnaire préexistant qui peut, par la suite, être enrichit par l’utilisateur. L’objectif de la présente étude est de tester l’effet de l’écriture intuitive sur les processus orthographiques et sur les stratégies de révision (locale et globale). Nous supposons que cette technologie censée aider le scripteur, peut être contre-productive (propositions erronées, apparitions inopinées et répétées des propositions qui interrompent l’activité rédactionnelle…..) notamment chez les plus jeunes élèves pour lesquels les processus cognitifs en jeu dans l’activité d’écriture ne sont pas encore très efficaces et automatisés (Berninger et Swanson, 1994). Pour tester cette hypothèse, nous avons proposé à 60 élèves de 8 et 10 ans de réaliser des dictées et des productions écrites sur tablette tactile selon deux conditions -avec vs sans écriture prédictive-. Les analyses des productions recueillies vont permettre de relever le nombre d’erreurs commises et leur nature (lexicale ou grammaticale). De plus, les élèves seront filmés ce qui permettra une analyse du nombre et de la nature des propositions faites par l’écriture prédictive et du comportement des élèves face aux choix qui leurs sont proposés : utilisent-ils les propositions ? les propositions sont-elles pertinentes ? comment les choisissent-ils ? quel temps y consacrent-ils… ? Les erreurs réalisées dans les productions écrites que nous avons recueillies ont été classées selon une typologie inspirée de celle Catach (2016). Les premiers résultats confirment en partie nos hypothèses. Nous observons que les dictées comportent moins d’erreurs d’orthographe lexicale lorsque l'écriture intuitive est activée dans le sens où les élèves produisent moins de mots dont l’orthographe est inventée. Cependant, on note davantage de confusions sur les homophones et des erreurs de conjugaison (accord sujet-verbe) plus nombreuses lorsque l’écriture intuitive est activée. Concernant les productions écrites, les premiers résultats mettent en évidence des textes plus longs lorsque l’écriture intuitive est activée plutôt que désactivée. En revanche, contrairement à nos attentes, l’activation de l’écriture intuitive n’a pas eu d’effet sur le taux d’erreurs orthographiques. Des résultats complémentaires seront apportés quant à l’utilisation que font les élèves de l’écriture intuitive lorsque celle-ci est activée (logiciel de capture d’écran au cours de la production).
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01581905
Contributor : Laetitia Boulc'H <>
Submitted on : Tuesday, September 5, 2017 - 12:01:43 PM
Last modification on : Friday, May 10, 2019 - 1:40:45 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01581905, version 1

Citation

Laetitia Boulc'H, Caroline Beauvais. Writing with tablets in primary school: effect of predictive text on children productions. Symposium international sur la littératie à l'école, Jun 2017, Ajaccio, France. ⟨halshs-01581905⟩

Share

Metrics

Record views

164