Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

L'intérêt des dispositifs cognitifs dans les stratégies des métropoles

Résumé : Qu’il s’agisse d’observatoires territoriaux, de (récurrents) diagnostics territorialisés, de maints dispositifs collaboratifs, ou encore, plus récemment, de Livings Labs (Roux, Marron, 2017)… : on observe dans les organisations territoriales, depuis le début des années 2000 en France, en Europe, un mouvement global d’accroissement de dispositifs de connaissances, d’observations et/ou de « monitoring » qui se déploient sur les territoires (Roux, Feyt, 2011) et plus particulièrement sur les territoires métropolitains. Cette convocation désormais récurrente de dispositifs de connaissances est significative d’évolutions territoriales en cours (Crevoisier, Jeannerat, 2009). Elle correspond pour certains à un besoin de démocratisation de l’information et de la connaissance susceptible de répondre, par une meilleure appréhension des réalités, aux défis et problèmes qui se posent dans une démocratie (Innerarity, 2015), et sur des territoires de plus en plus métropolitains. Elle participe pour d’autres de l’augmentation des processus d’innovation dans les métropoles (Besson, 2012). Cette invitation est désormais institutionnalisée et envisagée en France dans le cadre notamment de dispositifs législatifs (dont loi MAPTAM ) à l’échelle des communautés et des métropoles. Cette recrudescence est aussi révélatrice des dynamiques métropolitaines de l’économie de la connaissance (Campagnac-Ascher, 2016 ; Talandier, 2016). Elle constitue l’une des dimensions (cognitive) des constructions métropolitaines (Roux, Escaffre, 2016 ; Le Bras et al., 2016) et de la pensée des territoires de demain (Vanier, 2015). Les dispositifs de connaissances, déployés par et/ou pour les métropoles, que ce soit pour objectiver leurs problématiques ou pour en définir leurs stratégies sont révélateurs des processus et façons plurielles de penser les métropoles. Dans ce contexte, cette communication propose un questionnement de recherche portant sur les rapports entre connaissance territoriale et conduite de l’action publique (via la stratégie). Il sera envisagé ici d’opérer une lecture critique des fonctionnalités, contenus et intérêts de dispositifs cognitifs déployés en France sur et pour la définition de stratégies des territoires métropolitains. Pour ce faire, le propos s’appuiera sur des travaux de recherches récents portant sur la connaissance territoriale et l’innovation dans la conduite de l’action publique en France (2015-2016) . Il mobilisera et mettra en exergue notamment les apports d’enquêtes inédites réalisées en France auprès d’un panel de responsables d’intercommunalités d’une part, et d’élus de métropole d’autre part. Il s’agira ainsi de rendre compte de quelques logiques et problématiques de l’usage de dispositifs cognitifs dans la pensée des stratégies métropolitaines. Il s’agira également notamment de rendre compte de la façon dont les pouvoirs publics se saisissent (ou pas) de dispositifs cognitifs pour penser, conduire leurs stratégies territoriales et actions publiques locales. On observera que si des dispositifs cognitifs convoquent les attributs d’une augmentation métropolitaine, leur effective prise en compte par les pouvoirs publics pour la pensée stratégique et la conduite de l’action publique n’est pas d’évidence. L’observation des dispositifs cognitifs pour faire les métropoles de demain, qu’il s’agisse de leurs composantes thématiques, problématiques, de leurs compositions ou modèles de gouvernances (Antonelli, 2005) permettent de mettre en débat la fabrication des territoires et des métropoles de demain. Et cette communication souhaite ainsi participer d’une lecture de l’économie de la connaissance en lien avec la production de stratégies métropolitaines.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01575090
Contributor : Emmanuel Roux <>
Submitted on : Thursday, August 17, 2017 - 5:48:21 PM
Last modification on : Wednesday, October 7, 2020 - 1:14:10 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01575090, version 1

Collections

CNRS | PACTE | UGA

Citation

Emmanuel Roux. L'intérêt des dispositifs cognitifs dans les stratégies des métropoles. 54ème colloque ASRDLF. "Les défis de développement pour les villes et les régions dans une Europe en mutation", Association de Science Régionale De Langue Française, Jul 2017, Athènes, Grèce. ⟨halshs-01575090⟩

Share

Metrics

Record views

142