Les grandes entreprises textiles françaises, des familles aux manageurs : histoire d’un échec (années 1970-1990)

Résumé : Les grandes entreprises textiles françaises ont longtemps été sous contrôle familial exclusif, avec un capital fermé, à l’écart des marchés financiers. Dans les années 1960, elles tendent à se regrouper au sein de groupes qui, s’ils restent sous contrôle familial dominant, laissent plus de place à des patrons manageurs. Certains d’entre eux profitent même de la crise de la décennie suivante pour s’affranchir. Mais ils ne parviennent pas à constituer des entités économiques viables et les groupes sont démantelés dans les années 1980-1990.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Barrière, Jean-Paul; Boulat, Régis; Chatriot, Alain; Lamard, Pierre; Minovez, Jean-Michel. Les trames de l’histoire : entreprises, territoires, consommations, institutions : mélanges en l’honneur de Jean-Claude Daumas, Presses universitaires de Franche-Comté, pp.65-74, 2017, 978-2-84867-586-2
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01573362
Contributeur : <>
Soumis le : mercredi 9 août 2017 - 11:45:17
Dernière modification le : dimanche 15 octobre 2017 - 22:44:13

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01573362, version 1
  • Mot de passe : rs5e9pl

Citation

Hervé Joly. Les grandes entreprises textiles françaises, des familles aux manageurs : histoire d’un échec (années 1970-1990). Barrière, Jean-Paul; Boulat, Régis; Chatriot, Alain; Lamard, Pierre; Minovez, Jean-Michel. Les trames de l’histoire : entreprises, territoires, consommations, institutions : mélanges en l’honneur de Jean-Claude Daumas, Presses universitaires de Franche-Comté, pp.65-74, 2017, 978-2-84867-586-2. 〈halshs-01573362〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

36