Les politiques du retrait territorial de l’Etat. Réformes de la carte militaire et gestion des mobilisations locales (1989-2012)

Résumé : En prenant pour objet les réformes de la carte militaire en France entre 1989 et 2012, cet article étudie comment les intérêts locaux contraignent et sont intégrés aux politiques de retrait de l’État qui suppriment ou réorganisent des activités et des investissements publics dans les territoires. Face à un risque de blocage et de changement du contenu des réformes militaires par les acteurs locaux, le ministère de la Défense met en place une politique de maîtrise des mobilisations des élus et de gestion des effets de réformes sur le développement des zones touchées. Cette intégration des intérêts locaux aux réformes s’explique non seulement par le multi-positionnement des élus, mais également par les politiques nationales d’aménagement du territoire, les deux fonctionnant comme institutions intégratrices territoriales dans les politiques de retrait.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [27 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01562472
Contributeur : Francesca Artioli <>
Soumis le : vendredi 14 juillet 2017 - 19:41:42
Dernière modification le : mardi 31 octobre 2017 - 15:47:40

Fichier

Les politiques de retrait de l...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Francesca Artioli. Les politiques du retrait territorial de l’Etat. Réformes de la carte militaire et gestion des mobilisations locales (1989-2012). Gouvernement & action publique, Presses de sciences po, 2017, 6 (1), pp.81 - 106. 〈10.3917/gap.171.0081 〉. 〈halshs-01562472〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

126

Téléchargements de fichiers

95