Les voies de l'engobe en Provence à la fin du XVe s. et au XVIe siècle : mutation technique ou transferts de savoir-faire?

Résumé : Contrairement à l’Italie, l’emploi de l’engobe sur les céramiques vernissées de Provence et Languedoc n’est attesté qu’à partir du XVe s. Cette mutation technologique est liée à une transmission de savoir-faire venu de l’Italie du Nord comme l’attestent les sources écrites et les découvertes archéologiques. Les ateliers du Val de Durance, d’Aix-en-Provence, d’Avignon et de Fréjus en sont la meilleure illustration. Mais d’autres influences plus septentrionales sont aussi perceptibles dans les productions de l’Uzège et de la vallée de l’Huveaune près Marseille au XVIe siècle et les voies de l’engobe sans doute plurielles.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01558382
Contributor : Lucy Vallauri <>
Submitted on : Friday, July 7, 2017 - 3:28:36 PM
Last modification on : Wednesday, July 10, 2019 - 7:08:03 AM
Long-term archiving on : Wednesday, January 24, 2018 - 7:07:34 AM

File

2001 FinR.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01558382, version 1

Collections

Citation

Henri Amouric, Lucy Vallauri. Les voies de l'engobe en Provence à la fin du XVe s. et au XVIe siècle : mutation technique ou transferts de savoir-faire?. Problemi e aspetti delle produzioni ingobbiate. Origini e sviluppi, tecniche, tipologie, May 2001, Savona, Italie. pp.37-48. ⟨halshs-01558382⟩

Share

Metrics

Record views

80

Files downloads

80