Une histoire (presque) sans mort. Le dépassement de la mort dans les chroniques anonymes (XIIe siècle)

Résumé : Au Moyen Âge, par contraste avec notre période, la mort constituait un lien social structurant très puissant. Paradoxalement, celle-ci est toujours refusée aux abbés de la première chronique anonyme, alors qu’ils la frôlent en permanence. Comment expliquer un tel déni ? Pour éclairer cette contradiction, qui n’est qu’apparente, il faut revenir sur la rédaction de ce récit. Dès lors qu’on ne le considère plus comme une source primaire, mais comme une construction rhétorique à visée exemplaire, les péripéties qui y sont racontées nous paraissent d’emblée moins extravagantes. Si les abbés ne meurent pas aux mains des rebelles c’est qu’ils avaient pour mission d’instaurer un ordre idéal dans leurs domaines, à l’image de celui du Ciel. Véritables héros placés au-dessus de l’humanité, les clercs parviennent à vaincre, par dépassement, le sort qui guette les simples mortels.
Type de document :
Communication dans un congrès
Daniel Lecler; Patricia Rochwert-Zuili. Colloque international, Jun 2007, Paris, France. Indigo, Entre ciel et terre : la mort et son dépassement dans le monde hispanique,, pp.21-32, 2008
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01555402
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : mardi 4 juillet 2017 - 13:15:46
Dernière modification le : mardi 19 septembre 2017 - 01:03:09

Fichier

depassementmort.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01555402, version 1

Collections

Citation

Charles Garcia. Une histoire (presque) sans mort. Le dépassement de la mort dans les chroniques anonymes (XIIe siècle). Daniel Lecler; Patricia Rochwert-Zuili. Colloque international, Jun 2007, Paris, France. Indigo, Entre ciel et terre : la mort et son dépassement dans le monde hispanique,, pp.21-32, 2008. 〈halshs-01555402〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

43

Téléchargements du document

37