L’essor du travail chez soi et modalités spécifiques d’organisation du travail « multi-située » : Vers de nouveaux enjeux de sociabilité et d’affectivité spatio-temporels ?

Résumé : L’évolution des organisations de travail impacte bien évidemment sur les systèmes et conditions d’emploi. De nouvelles formes particulières sont apparues. Egalement dites atypiques, du fait qu’elles se distinguent du modèle dominant des années 50 à 70 (CDI, temps plein et unicité de l’employeur), ces formes instables d’emploi redéfinissent fondamentalement les collectifs de travail, jusqu’alors principalement fondées sur les métiers et les professions, et spatialement situés dans un même espace de travail. Ce qui n’est plus tout à fait le cas aujourd’hui. Du fait de ces mutations de natures diverses qui en rendent possible l’exercice et l'effectivité pour des catégories très diversifiées de population, et plus spécifiquement encore du fait de l’essor du numérique, il est réapparu une forme d’emploi particulière. Il s’agit du « Travail chez soi (à domicile) » qui est tendanciellement en augmentation. Et en réalité, nous sommes toutes et tous concerné-e-s.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01545926
Contributor : Tanguy Dufournet <>
Submitted on : Friday, June 23, 2017 - 11:51:49 AM
Last modification on : Wednesday, November 28, 2018 - 11:50:58 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01545926, version 1

Citation

Tanguy Dufournet, Djaouida Séhili. L’essor du travail chez soi et modalités spécifiques d’organisation du travail « multi-située » : Vers de nouveaux enjeux de sociabilité et d’affectivité spatio-temporels ?. Travailleurs individualisés, précarisés ou isolés : quelles coopérations ? quels collectifs ?, DIM GESTES, Jun 2017, Paris, France. ⟨halshs-01545926⟩

Share

Metrics

Record views

219