Un mouvement antiabolitionniste et anticolonial. La révolte sakalava de 1849 dans le Nord-Ouest de Madagascar

Résumé : L’esclavage fut officiellement aboli dans l’ensemble de Madagascar en 1896, peu de temps après la conquête française. Pourtant, les petites îles satellites de Sainte-Marie et Nosy Bé, colonies françaises depuis la première moitié du XIXe siècle, connurent l’émancipation dès 1848, au même titre que les colonies issues de l’ancien empire colonial français. Ces établissements font donc figure de cas à part à Madagascar, ayant été profondément et précocement marqués par l’abolition. La région de Nosy Bé, dans le Nord-Ouest de Madagascar, fut le théâtre d’une révolte des propriétaires sakalava qui s’opposèrent violemment à l’émancipation et tentèrent de chasser de la région les colonisateurs français.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01530889
Contributor : Samuel F. Sanchez <>
Submitted on : Thursday, June 1, 2017 - 3:05:33 PM
Last modification on : Saturday, April 20, 2019 - 2:00:26 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01530889, version 1

Collections

Citation

Samuel F. Sanchez. Un mouvement antiabolitionniste et anticolonial. La révolte sakalava de 1849 dans le Nord-Ouest de Madagascar. Traites et esclavages en Afrique orientale et dans l'océan Indien, 2013. ⟨halshs-01530889⟩

Share

Metrics

Record views

126